Ce projet est soutenu par le programme européen de coopération transfrontalière Interreg France Suisse 2014-2020 et a bénéficié à ce titre d’un  soutien financier du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) de 458 052 € et de fonds fédéraux Interreg suisses de 150 000 CHF.

http://www.interreg-francesuisse.org/  

 

SEVE, partenaire du projet européen PACs-CAD

 

Le projet européen de recherche et de développement PACs-CAD d’une durée de 4 ans est, un projet pluridisciplinaire qui allie de nombreux partenaires institutionnels, scientifiques et, industriels suisses et français autour, de la conception de pompes à chaleur utilisant des procédés technologiques innovants (procédés à ab ou adsorption), afin d’améliorer la performance énergétique des réseaux de chauffage urbain.

Ces procédés n’étant pas encore matures du point de vue industriel, le projet se concentre sur des tests et des simulations en laboratoire.

 


 

Ce projet sera mené par 3 principaux instituts de recherche :

  • La fédération de rechercher sur l’efficience énergétique des bâtiments (FRESBE) de l’Université de Savoie Mont-Blanc ;
  • Le laboratoire d’énergie solaire et de physique du bâtiment (LESBAT), membre de la HES-SO, un des partenaires francophones privilégiés de l’USMB ;
  • Le centre de recherches énergétique et Municipales (CREM), localisé à Martigny.

 

De plus, plusieurs industriels et institutions sont engagés dans le projet :

  • Le réseau de chaleur de Besançon, géré par la société SEVE, filiale d’ENGIE RESEAUX ;
  • Le réseau de chaleur d’Annecy et d’Annecy, gérés par l’agence de la Haute-Savoie de IDEX Energies Rhône-Alpes ;
  • La société d’ingénierie issue de l’INE, Cmdl-Manaslu spécialiste de l’accompagnement de projets « bâtiments » ayant des objectifs énergétiques ambitieux ;
  • La Ville d’Annecy ;
  • La Ville d’Annemasse ;
  • La Ville de Genève.

 

 

Ces procédés de pompes à chaleur à sorption permettraient de réduire les pertes énergétiques afin de contribuer à la protection de l’environnement.

 

Le lancement du projet s’est déroulé le 28 septembre 2017 à Annecy, en présence de Jean-Luc RIGAUT, président du Grand Annecy et de Roman KOSSAKOWSKI, vice-président en charge de la recherche à l’Université Savoie Mont-Blanc.