Vous souhaitez des renseignements sur le raccordement au réseau de chaleur ? Contactez-nous

Çelsius

La Ville de Besançon a fait le choix de confier son réseau de chaleur de Planoise et des Hauts du Chazal à une entreprise spécialisée : Çelsius.

Dans le cadre de cette Délégation de Services Publics (DSP), la ville de Besançon et la société SECIP ont souhaité une transparence totale. Pour ce faire, une société dédiée, Çelsius, a été créée au 1er janvier 2019.

La société Çelsius est chargée d’exploiter le service de production, transport, distribution, livraison de la chaleur aux abonnés, dans les conditions techniques et financières décrites dans le Règlement du Service et ce pour une durée de 6 ans.

Présentation des filiales de SECIP

En 1967, suite à l’augmentation des habitants de Planoise, la décision de construire une Usine de d’Incinération des Ordures Ménagères (UIOM) et un réseau de galeries techniques est prise. Par la suite, en 1968, une chaufferie définitive avec un générateur fioul pour le Réseau de Chauffage Urbain, et deux fours d’incinération pour l’UIOM de Besançon sont installés, afin de répondre aux besoins en chauffage du quartier de Planoise et au besoin de destruction des déchets des habitants de Besançon et des environs.

 

SECIP (Société d’Exploitation de Chauffage et d’Incinération de Planoise), filiale d’ENGIE Réseaux, est créée en 1971 pour gérer l’exploitation de l’Usine d’Incinération des Ordures Ménagères, et le Chauffage Urbain du quartier de Planoise à Besançon.

 

En 2000, le SYBERT (Syndicat mixte de Besançon et sa Région pour le Traitement des Déchets), propriétaire de l’Usine d’Incinération de Besançon, a lancé un appel d’offres, afin que l’usine soit exploitée par une société dédiée. A la suite, la société SECIP à crée une nouvelle filiale, SNC BIVAL, qui sera la société dédiée pour l’exploitation de l’usine de valorisation énergétique des déchets ménagers du Grand Besançon (220 000 habitants), jusqu’à fin 2018. La vapeur produite grâce aux déchets ménagers est vendue au Réseau de Chaleur par le SYBERT.

 

En 2006, suite à la construction du quartier des Hauts du Chazal, le Réseau de Chaleur s’est étendu, afin de le desservir. Durant la même année, la société SECIP a répondu à l’appel d’offres de la Ville de Besançon pour gérer le Réseau de Chauffage Urbain de Planoise et des Hauts du Chazal. De ce fait, la société SEVE, filiale de SECIP, a été créée à la demande de la Ville, pour qu’elle soit uniquement dédiée à la production, le transport et la distribution du chauffage, c’est-à-dire au réseau primaire, jusqu’au 31 décembre 2018 (12 ans et 4 mois).

 

Suite à la création des filiales SEVE et SNC BIVAL, la société mère SECIP reste dorénavant spécialisée pour l’exploitation et l’entretien du réseau secondaire, pour les clients qui l’ont choisi, sur les quartiers de Planoise et des Hauts du Chazal.

 

En 2017, les contrats d’exploitation régissant l’activité des deux sociétés filles de SECIP sont remis en concurrence. La société mère a donc répondu aux appels d’offres en son nom, et a remporté les deux contrats. Suite à cette victoire, elle eu pour obligation la création de deux nouvelles sociétés dédiées, pour l’exploitation du Réseau de Chauffage Urbain (RCU), ÇELSIUS, au 1er janvier 2019, et l’autre pour l’exploitation de l’Usine de Valorisation Energétique (UVE), VALAXION, le 6 décembre 2018.