Le réseau de chaleur dessert essentiellement des logements collectifs et constitue un outil intéressant dans le cadre d’une politique sociale.

 

  • Ce mode de chauffage est disponible quels que soient les revenus ou l’endettement des familles.
  • Ce mode de chauffage ne présente aucun risque de coupure coercitive.
  • Ce mode de chauffage assure une chaleur et une consommation harmonieuses dans tout l’immeuble, évitant tout déséquilibre entre usagers